Mandalay

Fraîchement débarqués à 3h du matin, nous avons avons rejoint le Fortune Hotel pour une bonne nuit de sommeil. Comme son nom ne l’indique absolument pas, on y trouve des chambres proprettes à 15€ la nuitée pour 2.

Après un petit déj assez sommaire, nous sommes allés à la gare pour réserver nos tickets de train pour la prochaine étape : Bagan. [Si vous choisissez cette option économique il vous en coûtera 1800Kyats/personne].

Mandalay attire essentiellement les touristes pour ses anciennes capitales royales : Amarapura, Ava, Sagaing et Mingun. Nous nous sommes rendus à l’angle de la 84 street et la 31 street pour trouver un pick-up afin de rejoindre l’ancienne capitale Ava. Un bon moment de rigolade avant de trouver le bon emplacement que le guide du routard situait deux rues plus loin. Nous avons alors grimpé à l’arrière d’un bolide hors d’âge qui semblait avoir fait sa jeunesse en Inde. C’est très certainement le moyen le plus rentable (500Kyats/pers) d’effectuer les visites mais aussi le plus long 😀 L’avantage indéniable c’est que vous ferez de belles rencontres.

Inwa (Ava)

Cette ancienne capitale est celle qui nous a le plus touchés. Elle se situe à 26 km au sud de Mandalay. L’arrivée se fait généralement en bateau. Comme nous avions assez tardés le matin avant de décoller de l’hôtel et à trouver les fameux pick-up en partance pour Ava, nous sommes arrivés en milieu d’après midi et nous l’avons quittée en fin d’après-midi. La lumière était particulièrement douce, une sensation de sérénité s’échappait des lieux.

Nous avons opté pour la découverte des lieux en calèche. Bon à vrai dire comme 95% des touristes. Les 5 autres pourcents étant les fous furieux de vélo pédalant sous un soleil de plomb. Le « conducteur » baragouine quelques mots d’anglais mais l’on comprend vite que l’on aura pas une discussion poussée. Il nous a conduit dans les principaux monuments à voir.

Le monastère Bagaya

Ce monastère tout de bois aux couleurs sombres [car patiné avec du brai de pétrole] vaut vraiment le détour. La structure est supportée par d’énormes troncs de teck. Les façades sont finement décorées avec des sculptures que le temps n’a pas épargnées. L’intérieur du monastère est très sombre mais il y plane une atmosphère bien particulière. La poussière qui y a élue domicile se voit éclairée par quelques rayons pénétrant la structure de bois. Le lieux est toujours vivant car des cours sont dispensés par des moines à des enfants.

Palace tower

Cette tour est le vestige d’un palais qui fut détruit par un tremblement de terre. Tour qui récemment encore était fermée du fait de sa fragilité. Faut dire que rien ne semble plus droit sur cet édifice [ou alors après quelques bières locales et une après-midi passée sous le cagnard].

Le monastère Maha Aung Mye Bon Zan(non j’ai pas retenu le nom moi non plus)

Bon certes, impressionnant par sa taille mais nous n’avons pas été charmé par l’édifice. Le lieu est sympa à voir mais bon … (Anna: Ce n’est pas tout à fait vrai, j’ai aimé !)

Nous avons fini notre balade par un couché de soleil sur les bord de l’Irrawaddy. Puis après une petite marche nous avons trouvé un  pick-up qui nous a ramenés au centre ville. Une bouffe indienne et quelques sucreries plus tard nous sommes rentrer nous affaler à l’hôtel.

Le lendemain rebelote, pti déj et cette fois on décolle à Sagaing toujours en pickup.

Sagaing

Vendu par le guide du routard comme étant l’ancienne capitale qui dégage le plus de charme nous avons était un peu déçu. En fait nous avons trouvé qu’elle dégage seulement toute sa beauté qu’en l’observant  de l’autre côté de la rive de l’Irrawaddy. Les centaines de pagodes sur le flanc de la colline qui ressortent de la végétation sont magnifiques au couché de soleil.

La pagode U Ponya

Elle surplombe le haut d’une colline. On y accède par un escalier couvert. Arrivé en haut une terrasse offre un chouette panorama sur les collines environnantes, le fleuves et le pagodes. Pour ne pas déroger à la règle, de nombreux bouddhas ont élu domicile là-haut.

Un scooter et un pick-up plus tard on arrive à notre dernière capitale visitée Amarapura. On a fait l’impasse sur Mingun avec regret.

Amarapura

Cette ancienne capitale royale est la plus proche du centre de Mandalay (13 km au sud). On y trouve bien sûr des pagodes et un monastère mais les gens s’y rendent généralement au couché du soleil pour traverser le pont d’U Bein qui baigne alors dans une lumière douce. Le pont dont les pilliers sont en teck mesure 1.2 km de long. Les touristes y accourent pour faire la plus belle photo qui soit.

On s’attendait à ce qu’il y ait du monde pour la photographier mais à ce point là 😐 Des groupes entiers de photographes débarquent en bus armés de 2 voir 3 appareils par tête. Bon faut dire que quand le soleil se couche le spectacle est vraiment saisissant.

Le soir nous nous sommes rendus à la gare pour prendre le train de 21h qui nous mène à Bagan.

Ça sent le mec qui veut en finir avec son article…

Jems

One Comment

  1. Il est chiadé votre reportage ! Commentaires très professionnels avec quelques touches d’humour appréciables.
    Nous nous sommes régalés à regarder ces belles photos.
    Nous attendons la suite…
    Gros bisous à vous 2. Pierrette et Michel

Répondre à feugas Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *